top of page

4 conseils pour un shopping éthique pendant les soldes

Les soldes ont débuté le 20 janvier. Promotions et réductions ont envahi les magasins, et l’envie de se faire plaisir pointe le bout de son nez. Voici donc 4 conseils pour profiter pleinement des soldes, tout en gagnant des points de karma !

 

Le milieu de la mode est le premier concerné par la période des soldes. Pendant plusieurs semaines, les enseignes de mode tapissent leurs rayons de promotions pour attirer les clients et écouler les stocks d’invendus et se préparer pour une nouvelle saison. Utiles pour les commerçants et pratiques pour les consommateurs, qui peuvent se faire une nouvelle garde-robe à moindre coût, les soldes sont souvent décriées mais on y retourne quand même.


Car si les soldes peuvent aider à gagner en confiance en soi, elles ont cependant une part d’ombre : la mode n’est pas un milieu éthique en tout point, et il est important de se renseigner avant d’acheter. Entre travail forcé et destruction de l’environnement, en passant par consommation de masse, la mode n’est pas très éthique. Pourtant, il est possible de profiter des soldes tout en faisant un shopping éthique. Pour cela, voici 4 conseils à suivre.


1. Sélectionner ses achats avec soin


Les soldes, c’est pratique : ça permet de trouver de nouvelles pièces à ajouter à sa garde-robe ou d’enfin s’offrir une pièce qu’on avait dans l’œil depuis quelques temps. Mais c’est là qu’apparait la menace de la consommation inutile : qui n’a jamais craqué pour un petit prix sans jamais porter le vêtement acheté ? Si ce n’est pas très grave dans les faits, cela peut tout de même être évité.


Pour éviter d’acheter inutilement, voici donc quelques questions à se poser avant de passer à la caisse :

  • Est-ce que j’en ai besoin ?

  • Est-ce que je le porterai ?

  • Est-ce que la taille est la bonne ?

  • Est-ce que je me sens bien dedans ?

  • Est-ce que la matière est de bonne qualité ?

En répondant à ces questions honnêtement, on s’évite parfois des achats inutiles. On peut alors se concentrer sur ce qui nous fait vraiment envie et qui nous sera utile par la suite.


2. Éviter les marques qui participent au travail forcé des Ouighours


Encore inconnus du grand public il y’a quelques années, aujourd’hui la communauté Ouighour est sur toutes les lèvres. Ethnie musulmane en Chine, celle-ci subi aujourd’hui un véritable génocide de la part des autorités chinoises, à cause de sa culture et de ses pratiques. Si les autorités françaises ont récemment interpelé la Chine pour ce génocide caché, rien ne s’arrête. Pire, des marques de prêt-à-porter et d’électroniques profitent de ce génocide pour faire des économies en embauchant des travailleurs Ouighours non-rémunérés. C’est notamment le cas de ces 83 marques et multinationales, répertoriées dans un article de Médiapart (qui explique également ce génocide), dont font partie H&M, Nike, Zara, Calvin Klein etc.


Alors, cette année, pour profiter des soldes sans valider le travail forcé des Ouighours, on fait l’effort de choisir des marques qui ne profitent pas du travail forcé de cette ethnie.


3. Privilégier des marques bonnes pour l’environnement


De la même façon, certaines marques de prêt-à-porter essayent de faire des économies dans la production de leurs vêtements choisissant des matériaux de qualité douteuse, ou très polluants. Alors pour chouchouter la planète tout en se faisant plaisir pendant les soldes, il est important de sélectionner ses nouveaux vêtements en fonction de leur fabrication et de ce qu’elle implique pour la planète.


Voici donc quelques recommandations pour choisir des vêtements moins polluants que les autres :

  • On privilégie les vêtements en coton bio et équitable, certifié Global Organis Texture Standard (GOTS) ou labelisé Oeko-tex, car les cultures de coton sont très polluantes et requiert beaucoup de pesticides ;

  • On évite les textiles synthétiques, dont les fibres sont souvent issues des industries pétrolières. Parmi elles, le Polyester, le Polyamide, le Polyuréthane, l’Élasthanne, l’Acrylique par exemple. Elles sont mauvaises pour la planète mais aussi pour la santé ;

  • On se tourne vers des vêtements en lin ou en chanvre lorsque c’est possible, qui sont polluants mais moins que le coton non-équitable et non-bio ;

  • On essaye d’acheter des vêtements fabriqués en Europe et non pas en Asie ou en Afrique.


Cela demande un peu de travail et de soin, mais le résultat des courses en vaut le coup !


4. Privilégier les boutiques locales


Enfin, dernier conseil, et pas des moindres : privilégier les boutiques locales. En effet, les grandes marques ont souffert du contexte actuel, mais les petits commerces encore plus ! Alors on va aider ceux qui en ont besoin en choisissant de soutenir des commerces locaux !

Le local a souvent de nombreux avantages : il est proche de chez soi, plus personnel, la qualité est souvent bien meilleure et les pièces sont uniques (on dit adios à la fast fashion). Petit désavantage, mais qui s’explique : le prix. Souvent, les marques locales et indépendantes font des pièces plus chères que dans les grands magasins. Cela s’explique par le processus de fabrication, qui rémunère vraiment les travailleurs et qui garantit des matériaux de qualité. Alors, payer plus cher pour des pièces longue durée et uniques, est-ce si grave ?


Voilà, vous savez tout ! Alors, on fonce faire les soldes cette année ?


Photos : tous droits réservés à Daniel von Appen / Unsplash.

214 vues0 commentaire
bottom of page