Les clés pour se lancer dans l'écriture

Tu as toujours rêvé d’écrire un roman ? Pourquoi ne pas profiter du week-end pour te mettre à l’écriture ? Voici quelques conseils pour enfin se lancer !

Article initialement publié sur Sosoir.

 

Pourquoi ne pas profiter du temps que nous avons pour se mettre à écrire ? En effet, l’écriture est tout à fait bénéfique en cette période compliquée : elle permet de s’occuper, de s’évader, mais aussi de s’exprimer.

Notre époque peut se révéler anxiogène pour certaines personnes, se vider la tête loin des problèmes et se plonger dans une activité en solitaire peut aider à oublier les troubles du moment. Voici donc nos meilleurs conseils pour se lancer dans l’écriture ! Et si écrire en solitaire ne vous branche pas, quelques ateliers d’écriture sauront vous accompagner.


Commencer à écrire en cinq conseils


L’écriture prend du temps et de l’énergie. Produire du contenu nécessite une grande implication de soi : écrire, relire, effacer, recommencer… Aucun contenu n’est parfait dès le début, c’est pourquoi il ne faut pas se mettre la pression dès le départ et simplement écrire ce que l’on veut. Alors, installe-toi confortablement, prends une feuille blanche et suis ces cinq conseils pour commencer à écrire.

Le premier conseil, le plus essentiel, est d’écrire quotidiennement. Pose-toi chaque jour des objectifs, en allant du plus simple au plus compliqué, pour être sûr de voir ta progression. Par exemple, commence par essayer d’écrire une page de texte, que ce soit une nouvelle ou un poème, et ensuite augmente le nombre de pages.

Le second conseil dépend de ta disponibilité : lorsque tu écris, concentre-toi uniquement sur ce que tu fais. Éloigne les portables et les distractions faciles, seul ton texte compte.

Le troisième conseil tient au sujet : écris sur tout et n’importe quoi. Pour commencer et t’habituer à écrire quotidiennement, tu peux choisir d’écrire ce que tu as fait ou qui tu as marqué dans la journée. Lorsque tu as bien pris l’habitude, pourquoi ne pas t’imposer des sujets ? À la façon d’un Inktober (suivant un programme prédéfini, propose un dessin chaque jour durant le mois d’octobre), définis-toi des sujets à l’avance que tu pourrais ensuite traiter sous différentes formes. Par exemple, les sujets peuvent être les suivants : la fenêtre, grandir, le papillon, lâcher prise, danser, le mariage, etc. Tous les sujets sont bons à prendre ! Trouves-en 30 de sorte à pouvoir en traiter un par jour pendant un mois. De quoi progresser !

Le quatrième conseil renvoie à l’une des étapes de l’écriture : la relecture. N’hésite pas à relire ce que tu écris chaque jour, à prendre un peu de distance pour ensuite revenir sur ce que tu as écrit. Tu peux également faire relire ton travail par tes proches, mais si cela t’embarrasse saches que tu peux toi-même relire ton travail : il suffit de laisser ton texte le temps de te changer les idées et d’y revenir plus tard. Les erreurs et modifications à faire t’apparaitront plus clairement.

Enfin, le cinquième conseil est lui aussi essentiel : ne te mets pas la pression. L’écriture doit être un jeu et non pas un fardeau. Pas la peine de te rajouter une source d’anxiété de plus, l’écriture doit au contraire être une façon de relâcher la pression tout en continuant de te stimuler. Amuse-toi, prends du plaisir à écrire et, peut-être que tu seras toi-même épaté par ce que tu as écrit.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout